Antenne cadre

Pøevzato ze stránek www.blitzortung.fr
Pøevzato ze stránek DanielV37

Je vous propose ici un petit descriptif d’une de mes antennes qui fut jadis utilisée pour le projet LR et reconvertie par la suite au projet TOA de Blitzortung.

Imag



Tout d’abord, il faut savoir que contrairement a LR, le projet TOA ne supporte en aucun cas que l’antenne utilisée soit accordée par un dispositif externe tel que condensateurs ou bobines d’accord afin d’exploiter la gamme VLF, gamme ou l’énergie produite par les phénomenes orageux est la plus élevée.

Donc, en théorie, pour s’écarter au maximum des stations radios et des stations automatiques il faut que sa fréquence de résonnance naturelle soit la plus basse possible.

L’antenne proposée résonne naturellement au alentour de 1.2MHz.
Certes, c’est relativement élevé, mais assez bas pour etre efficace.
Aussi, nul n’est besoin de disposer d’une antenne permettant le DX (réception longue distance) car dans ce cas, le sensibilité sera telle que lors d’un orage proche, le systeme sera completement saturé pour qu’au final la station soit d’une part bloquée par le software hôte tournant sur le PC local et d’autre part rejetée par le serveur central.
NB 1: il est admis, qu’une station est déconnectée du réseau son le nombres de détections dépasse 3600 l’heure.
NB 2 : Une modification permettra d’utiliser la station en mode DX et local, mais ceci fera l’objet d’un autre poste.

L’écran.
La construction de cette antenne est réalisée de tubes de cuivre recuit (donc mou) de 5/8’’.
Les 4 sections (demi-lune) de cuivre sont électriquement connectées ensemble par le bas.
Cette topologie de construction donne a l’antenne une rejection maximum du champ électrique, si bien que l’énergie récoltée par cette antenne est la résultante électromagnétique.
De plus, a moindre mesure, cette écran permet d’atténuer les effets électrostatiques causés par la pluie et le vent.
A noter, qu’il ne faut en aucun cas refermer le circuit (en haut) en interconnectant les 4 demi-lune entres-elles sous risque de créer une cage de faraday.

Les chiffres
L’antenne proposée dispose d’une surface utilisable d’un metre carré.
Son diametre moyen est de 1,12m.
Le câblage est réalisé a l’aide de fil électrique monobrins d’une section de 1.5mm2.
Le nombre de spires est de 8.
Avec ces données, on trouve une fréquence de résonnance de 1.2MHz, un facteur Q de 300, une inductance de 180 micro-Henry, un gain de -44db comparé a un 1 d’onde.

La construction.
Pour le cintrage du tuyau en cuivre, j’ai préféré me servir d’un gabarit en forme de demi-lune découpé dans un panneau mbf de 18mm.
Peu important la surface finale de l’antenne, mais pour les aficionados de la minuties, il faudra prévoir un rayon a +/- 93% du rayon souhaité.

Une fois le cintrage terminé, j’ai soudé un câble souple a l’une des extrémités de chaque demi-lune. Lorsque ces câbles seront connectés a la masse et/ou terre l’écran sera formé.

Imag



La grande difficulté de cette antenne sera la réalisation des pieces réceptionnant les 4 demi-lune. J’ai opté de mon côté pour l’utilisation de ertalon (semblable a du nilon) tourné dans mon atelier.

<Imag



Lorsque l’antenne est assemblée (sans le pied), il faut maintenant réfléchir sérieusement a insérer le câblage, et c’est ici que la sueur va vous faire regretter d’avoir commencé cette réalisation.

Imag



Faire entrer les 5 premieres spires est encore faisable, ensuite, la place de disponible du tuyau de 10mm de diametre intérieur commence a devenir rare. Mais il y a un remede a cela, le talc, a utiliser impérativement des l’insertion de la premiere spire.

Imag



Ensuite, pour fixer l’antenne a un socle et abriter la partie amplification, j’ai opté pour une bouche d’avaloir utilisée a l’envers.

Imag


Imag




Et pour finir, avec du silicone rendre l’antenne étanche, et peindre le tout en blanc pour éviter l’oxydation et l’usure mécanique causée pour les variations de chaleurs trop importantes.

Imag



Daniel
Loop Antenna Detail JS